Accueil / Actualité / M2 vise les arcades avec Mononoke Ninpo-chou
Featured Video Play Icon

M2 vise les arcades avec Mononoke Ninpo-chou

Le 1er avril est toujours un moment particulier, car les japonais regorgent d’inventivité pour sortir des concepts farfelus et terriblement intéressants qui se relèvent être au final que de simple poissons. Cependant ce n’était pas le cas de M2 !

Le 1er avril dernier, M2 annonça via Twitter un nouveau jeu développé à partir de documents vieux de 30 ans et ayant été retrouvé dans leur archive en 2017. Ce jeu est Mononoke Ninpo-chou, ou Ninja Soldier en anglais pour faire plus simple. Mais cela était un peu louche, et la date aidant, personne n’y a véritablement cru.

Finalement, il a suffi d’une interview dans Famitsu en début de semaine pour que M2 confirme que Ninja Soldier n’est pas une blague, mais un vrai jeu en cours de développement ! La seule blague autour de cette annonce fut ces fameuses archive de M2 vielle de 30 ans, ce qui est logique quand on sait que le studio a été créé en 1991.

Ninja Soldier est ainsi un shoot’em up original très clairement inspiré de Star Soldier, la seule exception étant qu’à l’inverse de son illustre aîné, Ninja Soldier se destine à l’arcade.


Il est d’ailleurs intéressant de lire dans l’interview accordé à Famitsu que Naoki Horii et Takayuki Komabayashi réfléchissent à la manière d’introduire le concept de caravan shooter en arcade où l’on doit en temps normal payer chacune de ses parties. Par exemple, pour un score attack de 2 minutes, serait-il plus intéressant de faire payer 100 yens la partie ou 300 yens pour une session dix minutes où le joueur peut faire autant d’essai qu’il le souhaite ?

Une balance joueur / exploitant de salle qui est difficile à satisfaire quand on sait que les shoot’em up rapportent moins d’argent pour un gérant de salle qu’un jeu de combat. C’est normal, plus on est bon à un shmup, plus on y joue longtemps et le tout pour une somme modique. Certain gérants en viennent même à augmenter le prix tellement les joueurs sont bons.

Ninja Soldier est prévu pour le courant de l’année sur un système d’arcade encore inconnu.

Sources : famitsu.comm2stg.com, @gosokkyu

À propos de gekko

gekko
Tombé dans le shoot them up grâce au danmaku. À défaut d'être un bon joueur, il s'est rabattu sur l'histoire et les personnes derrière ses jeux préférés. Son rêve ? Boire des verres dans un Izakaya avec ses compositeurs favoris. C'est beau de rêver...

À lire aussi

Nos impressions sur Super Hydorah AC, « Al juego de la 7 diferencias »

Magique, mémorable, magistral, sont les mots qui définissent le mieux ce Stunfest 2018, mais d’autres …

5 commentaires

  1. NON! MAIS C’EST LA MEILLEURE NOUVELLE DE L’ANNEE CA POUTAIN!!!!!!!!!!!!!!!
    J’lavais bien dis qu’il fallait retenter le coup du Caravan-stage en arcade, ET que M2 doive lâcher la PS4 un peu ; js’uis tout ému là.
    Exaucé au carré dirait-on donc, ça fait plaisir à un point que j’aurais du mal à exprimer..
    Tellement motivant cette news, comparé a des re-skin de titres PC / mobile en format arcade comme semble devoir se limiter exA-Arcadia : je croise tous mes doigts pour que le concept provoque une réaction au niveau micro, qui s’emballe pour se changer en réaction macro afin qu’on ait bientôt une borne de Caravan shooter dans chaque bistro, ahahah!
    CARAVAN-STEJUUUUUUU.

    Bon. Après être redescendu sur terre pour m’écraser sur la dure réalité des choses, le coup des 30 plombes j’pense pas que ça soit si exagéré que ça, Star Force date quand même de 1986.
    Le concept a donc passé la trentaine avec succès, comme pas mal d’entre nous finalement :p

  2. Donc M2 blaguait en expliquant avoir tiré un jeu de leurs archives vieilles de 30 ans mais pas pour le jeu en lui même ?

    Sacrés blagueurs chez M2 !

    #lejapon

    • @Bourru
      ouaip. Par contre j’me suis carrement enmelé les jambons : le titre dont M2 « s’inspire » directement est bien de 1986, mais il s’agit non pas du pionier de Tecmo a savoir Star Force (1984 arcade, adaptation Famicom en 1985), mais bel et bien de son successeur consolisé, Star Soldier. « By Hudson. »

      Au pire si le sujet interesse, et il y a de quoi, ne pas hésiter a consulter le dossier idoine sur le forum de Shmup’Em All!
      (Caravan stage & Summer Carnival)

      • Merci pour la petite précision.

        Étonnant comme choix ! Un shoot rétro 8 bits, basé sur Star Soldier et conçu pour le marché arcade.

        En tout cas c’est pas du 4/3 comme Star Soldier, pas du 16/9 mais bien du tate !

        • Toutafé, Tate powah.
          M’enfin j’observe que si le modèle est un pur Shmup 8bit bien retro, le remake proposé par M2 semble bien plus dans l’esprit 16bits, pour le coup, et il faut voir qu’il y a déjà eu une incursion en Arcade pour un Shmup de type Caravan Stage : Macross II de Banpresto en 1993.
          Bon, c’était un horizontal avec de gros tweaks comparé à ce que Star Soldier représente comme canon dans le Caravan Stage, et c’est passé totalement inaperçu vu qu’a la même époque SFII avait déjà transmit la fièvre du VS fighting à l’arcade, mais ça a déjà existé. (cf. toujours le même dossier de sieur Uberwing & co, ici https://forum.shmupemall.com/viewtopic.php?f=5&t=2391)
          Enfin, si le choix peut paraître étonnant, il faut se souvenir que les ch’tis gars de chez M2 et notamment le président si je ne m’abuse sont à fond dans les STG, et notamment Dangun Feveron, a.k.a. le Cave beaucoup plus Caravan-spirited qu’autre chose…j’peux me tromper évidemment, mais je pense qu’ils aiment tout simplement Star Soldier, au point de tenter d’en faire quelque chose à leur sauce en 2018.
          Avec des ninjas, des boobs et des renards à 5 queues, parce que Japon.

          Maintenant, ici, l’objectif va sans doute consister à proposer quelque chose de très proche du « jeu de Versus » en alternance (…), dans le sens mesurage de teub à coup de scoring sur des boucles très courtes de 2 ou 5min de jeu à optimiser.
          Et pour ça je fait assez confiance à M2, qui s’ils ne font pas de titres « en propre » sont assez puissants quand il s’agit d’actualiser/magnifier des concepts déjà existant.
          Va falloir que ça soit nerveux, fun, et surtout assez profond pour tenir en haleine le public capté sur la durée.

          A suivre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *