Accueil / Tests / [TEST] Gunbird 2 : Une suite sublimée

[TEST] Gunbird 2 : Une suite sublimée

En 1994, Psikyo sortait son second shmup vertical, Gunbird premier du nom. Ce jeu posait des bases qui se sont par la suite retrouvées dans tous les shmups de l’éditeur (à de rares exceptions près comme les deux shmups Psikyo les plus atypiques, Sol Divide et Space Bomber) : une sélection de personnages hauts en couleurs qui sont autant de façons d’aborder le jeu, des attaques secondaires, des boss à tiroirs et bien sur, des grappes de tirs rapides. Et bien en 1998, tout est repris dans ce second volet, repris et sublimé !

Test rédigé par Yace. Publié initialement sur notre forum le 2 octobre 2010.

Dans Gunbird 2 on reprend donc la recette : on commence par choisir son personnage parmi 6 postulants : Marion la sorcière, Alucard le vampire, Hei-Cob le fakir, Valpiro le robot, Tavia l’exploratrice et un personnage caché, Aine de Samurai Aces. Le but de l’aventure est d’obtenir l’élixir qui, une fois bu, vous accordera un souhait ! Mais comme dans le premier opus, vous êtes en concurrence avec un trio de flibustiers du ciel, qui reviendra vous enquiquiner tout au long du jeu. Une fois les 3 fioles réunies, vous traverserez le pôle, puis des mines et enfin, vous réglerez vos comptes avec les pirates et enfin, vous affronterez le Dieu de la médecine qui vous donnera l’élixir tant convoité. Voilà pour l’histoire…

Saviez-vous que… Pour jouer avec Aine en Arcade, il faut au préalable saisir le code suivant dans le Service Mode de la PCB dans le menu Maintenance Code : 5-1-0-2-4. Il suffira ensuite d’appuyer sur « bas » sur l’icône de sélection de personnage aléatoire pour voir apparaître Aine. Sur les portages console (Dreamcast, PlayStation 2 et Nintendo Switch), il suffit juste de réaliser la seconde action !

Les décors du jeu sont tous très mignons et optent pour un style lissé et limite kawaii, les plus attentifs d’entre vous remarqueront les petites animations internes qui rendent l’ensemble très vivant. Gunbird 2 ressemble à un vaste dessin animé dont vous êtes le héros, ou plutôt la victime !


Inspiré par le Doronbo Gang de la série Yatterman, les pirates de Gunbird 2 vont vous donner du fil à retordre !

C’est avec Gunbird 2 que Psikyo a commencé à étoffer son gameplay encore plus. Jusqu’alors les commandes des shoots Psikyo se résumaient en trois actions : tirer (certes !), user l’attaque concentrée et larguer les bombes. On retrouve bien évidemment ce schéma dans Gunbird 2, mais ici vous disposez d’une quatrième attaque : un coup spécial au corps à corps, très puissant mais également très risqué. Et c’est là qu’on se rend compte que les concepteurs de Psikyo sont des sadiques : user de cette attaque est fondamental et là, le ton est donné : à vous de parfaitement maîtriser tout ce panel de techniques d’attaques si vous voulez survivre.
L’usage d’une bombe est toujours l’occasion de voir une magnifique animation.

Souci de méthode dans l’exécution qui sera porté encore plus haut avec Dragon Blaze en 2000. La manière d’opérer est absolument minutieuse et méticuleuse, il faut détruire avec ordre et précision, car là aussi, la meilleure façon de ne pas être aussitôt confronté à des murs de balles quasiment infranchissables sera d’en tarir la source le plus rapidement possible ! D’où l’impérieuse nécessité de maîtriser les attaques au corps à corps, notamment à partir du niveau 4 où plusieurs véritables arrosoirs à pruneaux sont présents simultanément…

Saviez-vous que… La divinité de la médecine est une parodie de Sato-chan, la mascotte de la société pharmaceutique japonaise Sato Pharmaceutical. Source photo : flickr.com

Le contrôle est en tous cas excellent et permet de faire des combinaisons efficaces, l’animation est d’une fluidité sans faille même dans les moments de canardage les plus intenses. Les boss du jeu sont parmi les plus inventifs jamais créés dans un shmup, et leurs attaques sont réellement machiavéliques. Petit conseil : apprenez à dessouder les boss par partie, histoire de diminuer leur feu. Autre aspect très réussi, une bande son très agréable (les thèmes musicaux sont mélodiques voire terrifiants !) et comme d’habitude chez Psikyo, des bruitages fantastiques.


Les boss « poupées-russes », un tradition dans les shmups Psikyo.

La difficulté, marque de fabrique du studio, est en tous cas bien présente. Très présente même ! Un jeu d’aspect aussi mignon doté d’un challenge aussi pointu, c’est un savoureux paradoxe… La durée de vie du jeu n’en est que plus longue, et comme chaque personnages a ses aptitudes propres, maîtriser le jeu avec tous les personnages vous prendra un maximum de temps… Ces caractéristiques de gameplay et celles des personnages seront à nouveau reprises et sublimées pour le grand Dragon Blaze qui devait sortir deux ans après.

Gunbird 2 est un des sommets de Psikyo, un jeu à la réalisation soignée et témoin de l’amour du shmup de ses concepteurs. Mais il est clairement réservé à des joueurs aguerris, tant son niveau d’exigence sur le joueur est élevé et ce dès le début. Un shmup de technicien dont seule la parfaite maitrise de son gameplay dans l’apprentissage et l’exécution vous permettra de triompher.

Saviez-vous que… La version Dreamcast de Gunbird 2 possède un personnage secret exclusif : Morrigan de DarkStalkers ! Pour jouer avec la charmante succube de Capcom il suffit d’appuyer sur « haut » sur l’icône de sélection de personnage aléatoire pour la voir apparaître.

Et pour conclure sur une note très personnelle, j’ai toujours trouvé le style « Psikyo » très gratifiant et très addictif, c’est clairement ce genre de shmup qui me pousse et me motive à toujours vouloir donner le meilleur de moi-même, malgré ou grâce à sa difficulté dantesque. Et comme ce Gunbird 2 est un des Psikyo les plus réussis (avec Space Bomber, Tengai et bien évidemment Dragon Blaze), il est normal que ce jeu fasse partie de mon top 5 des shmups arcade.

Envie d’en savoir plus sur Gunbird 2 ? Nous vous conseillons de visionner le 1-Sissy pour apprendre les trucs et astuces essentielles pour venir à bout du jeu en un crédit ! À l’inverse, si vous voulez frisonner et voir un spectacle, nous avons un Gros-Sissy joué par BOS ! Enfin, pour connaitre tout ce qu’il y a à savoir au sujet de Gunbird 2 le guide vidéo de BOS est un must absolu !

Source captures d’écran : mobygames.com

À propos de Yace

Yace
Joueur qui balance entre deux âges, plutôt des neiges d'antan que de la dernière averse. Révolté permanent, contestataire patenté, il n'y a que les jeux vidéo et la grammaire française dont j'accepte de suivre à peu près les règles, dans l'ivresse des pixels et des mots.

À lire aussi

Gros Sissy #19 – Strikers 1945

Premier opus de la série éponyme made by Psikyo, Strikers 1945 demeure un sommet de …

un commentaire

  1. Avatar

    I love the first game and plan on buying this too!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *