jeudi , 17 août 2017
Accueil / Actualité / Graze Counter sur Steam depuis le 29 juillet 2017

Graze Counter sur Steam depuis le 29 juillet 2017

Mieux vaut tard qu’encore plus tard, voilà une philosophie dangereuse pour la rédaction de news, mais pour ce cas précis, appliquons-la à la lettre. Car Graze Counter de Bikkuri Software mérite que l’on parle de lui.

Greenlighté depuis fin avril, Graze Counter, après un passage par une version Lite présentée à la Megabit Convention 01 de Kyoto le 21 mai (événement dédié aux doujins, freewares et autres indépendanteries vidéoludiques), et par une démo gratuite (toujours disponible) permettant de goûter au game system du jeu à travers l’intégralité de son premier stage, est donc là, sur Steam, depuis le 29 juillet. Bikkuri Software avait déjà quelques doujins sauce bullets à son actif, comme Kirisame Blade ou Revolgear II ver. D revision X, mais il représente leur premier pas vers l’international grâce au distributeur Henteko Doujin (dont je vous laisse deviner l’orientation du catalogue sur Steam…).

Derrière un apparence somme toute classique, du pixel art plutôt inspiré en terme de design de vaisseaux et des screenshots qui pourraient évoquer Cho Ren Sha 68K (en moins beau, la pauvreté des décors de Graze Counter, si elle aide à la lecture, restant peu ragoutante à l’oeil), se trouve un jeu dont le titre est l’annonce d’un programme strict : le grazing – ou scratching, ou tout autre terme signifiant « se frotter de très près aux bullets ennemies, » – est au centre du gameplay de ce shoot’em up particulièrement bien équilibré, qui a su s’approprier cette mécanique récurrente dans nombre de shmups, mais souvent secondaire, pour en faire la clé de voûte du game system et du scoring system.

On sent l’influence du danmaku dans ce dernier – un multiplicateur lié au grazing qui chute dès que l’on ne se frotte pas à une bullet ou un ennemi pendant trop longtemps, un Counter Laser (dont la jauge grimpe… oui, vous avez compris, à coup de grazing, elle aussi) qui cancelle les tirs pendant un court moment, les transformant en étoiles jaunes, un Hyper surpuissant lié à une autre jauge qui se remplit en fonction des étoiles jaunes ramassées et qui libère le Graal niveau score : les étoiles rouges -, mais sans sombrer dans les affres de complexité qui peuvent noyauté, sinon le plaisir de jeu, au moins la compréhension des subtilités de scoring de certains titres.

Le jeu propose :

  • cinq stages
  • huit personnages (dont six déblocables)
  • trois modes de difficulté, avec un rank dynamique évoluant en fonction des performances du joueur.
  • un « bonus » permanent à choisir parmi les 3 proposés, qui s’avérera déterminant dans l’approche du gamu : un Auto – Shield se rechargeant via graze, une invincibilité temporaire supplémentaire lors de déclenchement du Counter Laser, ou un mode Bullet Eater qui fait disparaitre les bullets grazées suffisamment longtemps
  • un mode Mission (qui commence comme un tutoriel et termine sur des défis particulièrement corsés)
  • un mode Pacifiste particulièrement bien géré qui bloque le tir principal pour ne laisser que le Counter Laser
  • un Boss Rush
  • une zone « Omake » avec quelques modes bonus à débloquer

Du beau contenu, en somme, pour un jeu qui a plus à offrir qu’on pourrait le présager à première vue. Tentez le coup via la démo gratuite disponible sur la page Steam du jeu, et venez parader avec vos prouesses sur la page dédiée dans la partie Score de notre forum, dans laquelle nos nobles membres prodiguent de sages conseils concernant le scoring system.

À propos de toma überwenig

A LIRE

Gulti dévoile son nouveau shmup : RXN-Raijin-

Après avoir fait saliver avec un site teaser début juillet, Gulti (Mamoru-kun, Raiden Fighter Aces) …