Accueil / Chroniques / STG no UTA #2 – On s’envoie dans l’espace avec Galaxy Voyager

STG no UTA #2 – On s’envoie dans l’espace avec Galaxy Voyager

STG no UTA c’est la chronique musicale de Shmup’Em-All où on parle de la musique des jeux avec des n’avions, sorcières, robots, hélicoptères (rayer les mentions inutiles) qui font piou-piou. Mélomanes ou curieux, nous vous proposons ainsi de découvrir des œuvres musicales ainsi que l’histoire de leur compositeur. Venez et laissez-vous enivrer par le chant des shoot them up !

Il n’est pas rare dans le monde du shmup de voir des artistes de divers horizon participer ensemble à un album de musique. Mais généralement ça ce limite à des albums de reprise laissant au final peu de place à une quelconque créativité. Sauf si bien sûr quelqu’un s’amuse à faire une reprise de cinq minutes à partir d’un single de fin de stage qui ne dure, à l’origine, que cinq secondes.

Alors quand le collectif Virtual Video Game Music Project a annoncé travailler sur la bande originale d’un shoot’em-up totalement fictif avec la participation de plusieurs compositeurs de légende, il y a de quoi être tout ouïe ! C’est ainsi que naquit l’album Galaxy Voyager sur lequel ont travaillé plus de 18 compositeurs ayant tous composés sur des shoot’em-up de renoms. On peut par exemple citer la participation de Manabu Namiki (Battle Garegga, Ketsui, DoDonPachi Daioujou), Tamayo Kawamoto (RayForce, RayStorm, RayCrisis), Keishi Yonao (Strania), Hirokazu Koshio aka COSIO (Space Invaders Extreme, Darius Burst), Tetsuro Sato aka WASi303 (Psyvariar, Aka to Blue), Yuji Takenouchi aka TECHNOuchi (Space Manbow) ou encore Motoaki Furukawa (Gradius II: Gofer no Yabou, Xexex).

Tout le long de ses 24 pistes le lietmotiv de Galaxy Voyager est totalement respecté. Celui-ci nous fait voyager en partant du générique d’ouverture, à la musique accompagnant l’écran de sélection de son vaisseau jusqu’à une dizaine de stages où les musiques retranscrit les situations auxquels le joueur aurait pu être confronté. Cependant vu le nombre d’artistes ayant participé à la réalisation de cet album, chacun a apporté sa propre touche, ce qui peut donner par moment un patchwork de styles musicaux un peu étrange.

Sorti le 24 février dernier, Galaxy Voyager fut vendu exclusivement durant le Tokyo Game Music Show 2018. Pour l’instant il y a aucun moyen d’acheter cet album en ligne, cependant le bruit court qu’une seconde édition « REMIX » est en cours de préparation pour l’été.

À propos de gekko

gekko
Tombé dans le shoot them up grâce au danmaku. À défaut d'être un bon joueur, il s'est rabattu sur l'histoire et les personnes derrière ses jeux préférés. Son rêve ? Boire des verres dans un Izakaya avec ses compositeurs favoris. C'est beau de rêver...

À lire aussi

STG no UTA #3 – Professor Sakamoto se fait Recca

STG no UTA, c’est la chronique dédié à ceux et celles qui pensent au Yamaha …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *