Accueil / Actualité / Zerodiv s’explique sur le piètre portage Switch de Zero Gunner 2

Zerodiv s’explique sur le piètre portage Switch de Zero Gunner 2

Mise à jour 08/02/2018 : Une mise à jour pour Zero Gunner 2- est disponible sur l’eShop.

Disponible depuis le 18 janvier au Japon sur l’eShop de la Nintendo Switch, le portage de Zero Gunner 2 souffre de nombreux problèmes assez préoccupant. Tirs ennemis invisibles, effets visuelles manquant, rank absolument aux fraises. La liste est longue et particulièrement effrayante. Le directeur de Zerodiv, Takayuki Harajima, a publié un article sur son blog afin de revenir sur l’histoire de ce triste portage.

Il révèle ainsi que le développement fut très compliqué, car il manquait des données et ressources (sans pour autant préciser lesquels : code source, assets graphique et/ou audio ?) permettant de réaliser un portage optimal. Dans ce contexte particulier, il a donc été décidé de recréer Zero Gunner 2 en partant de rien en se basant sur quelques références. Afin de différencier leur travail, et surtout par respect envers l’œuvre originale, ce portage est ainsi nommée Zero Gunner 2-. En effet, un petit minus apparait bien sur l’écran titre surplombant le chiffre deux du logo, à condition d’être particulièrement vigilant.

La question d’un patch n’a pas du tout été abordé, mais ayons bon espoir que Zerodiv travail actuellement à une solution permettant de corriger tous ces défauts.

Si la première vague de portages Psikyo fut tout ce qu’il y a de plus honnête et correcte, on constate une baisse évidente de qualité depuis quelques semaines. Pour rappel Gunbird for Nintendo Switch avait été retiré de l’eShop durant la fin de d’année, car il était possible d’accéder à un debug mode. Outre le fait d’être peu professionnel de laisser un accès à ce genre outils, cela aurait pu être dans le pire des cas un vecteur d’entrée pour un potentiel hack de la Switch.

Sources : zerodiv.jugem.jp, @shmups, @gosokkyu, @dwrkoa, shmups.system11.org

À propos de gekko

gekko
Tombé dans le shoot them up grâce au danmaku. À défaut d'être un bon joueur, il s'est rabattu sur l'histoire et les personnes derrière ses jeux préférés. Son rêve ? Boire des verres dans un Izakaya avec ses compositeurs favoris. C'est beau de rêver...

À lire aussi

Devil Engine, Horgihugh, Black Bird, un vinyle Thunder Force IV, Gundemonium sur PlayStation 4 et Vita : Voici la brève du shmup

De retour après une petite pause, la brève du shmup revient chargée à bloc avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *