Accueil / Actualité / Nouveau jeu, partenariats et fiche technique. Plus d’infos sur l’exA-Arcadia !

Nouveau jeu, partenariats et fiche technique. Plus d’infos sur l’exA-Arcadia !

Depuis la JAEPO 2018, une vague d’information en tout genre a déferlé concernant le nouveau système d’arcade qui nourrit de grande ambition, le exA-Arcadia.

Nouveaux jeux, partenariats ainsi que des informations sur les spécificités techniques, les annonces qui ont été faites durant la JAEPO et les quelques interviews accordées à Arcade Heroes et Arcade Belgium nous permettent ainsi t’en savoir plus sur l’EXA. Il est temps de faire un point sur tout ça.

Un nouveau jeu annoncé

Question jeu, on sait maintenant qu’une dizaine de titres sont actuellement en préparation pour l’exA-Arcadia dans des registres variés ne se limitant pas uniquement au shoot them up. Ainsi, en plus de Aka to Blue Type-R, Super Hydorah AC et Infinos EXA, il faudra aussi compter sur Heiankyo Alien.
Jeu d’action réalisé par MindSoft, Heiankyo Alien est disponible sur Steam depuis octobre 2017 et un remake d’un jeu d’arcade portant le même nom sorti en 1979. Il bénéficiera ainsi d’un portage arcade sur l’exA-Arcadia qui ferra l’objet d’un démo lors d’un stream sur Freshlive.tv le 28 prochain en compagnie de Eric Chung l’une des têtes pensant derrière l’exA-Arcadia et plus connu sous le pseudonyme de Shoutime (oui, c’est lui le fameux Shou).

De même, afin de rendre ses portages Arcade de jeux déjà disponible ailleurs plus intéressant aux yeux des joueurs, il est nécessaire que les développeurs y ajoutent du contenu inédit. Ainsi Aka to Blue Type-R sera entièrement refait pour l’arcade avec une nouvelle interface utilisateur, une nouvelle soundtrack et bien entendu des graphismes beaucoup plus beaux. Tandis que Super Hydorah AC sera rééquilibré par Locomalito afin qu’il se rapproche de la vision qu’il avait initialement de Hydorah à ses débuts.

Des partenaires de poids

Justement, en parlant de développeurs, en plus de Tanoshimasu, Locomalito/Abylight Studio, Picorinne Soft et MindSoft, il faudra aussi compter sur la présence de trois nouveaux studios apportant leur soutien à l’EXA. C’est dorénavant officiel, G.Rev sera de la partie avec vraisemblablement (et bizarrement) un portage EXA de Seisou Kouki Strania. À côté de cela le détenteur de la licence Raiden, Seibu Kaihatsu, soutient aussi l’exA-Arcadia et il en va de même pour City Connection l’actuel détenteur des propriétés intellectuelle de Jaleco. Chose très intéressant et montrant que l’exA-Arcadia n’est pas un système replié sur le Japon, il est possible pour les développeurs intéressés de prendre directement contact sur Twitter ou via un formulaire en ligne avec les responsables de l’EXA afin de proposer et voir par la suite leurs jeux sortir en arcade.

G.Rev, Seibu Kaihatsu et City Connecty ont annoncé leur soutien durant la JAEPO 2018

Les caractéristiques techniques

Côté hardware l’EXA est, à l’instar du Taito Type X2, un PC déguisé en système d’arcade tournant sous Windows à la seule différence que celui-ci se veut modulaire. Une carte mère de exA-Arcadia peut accueillir jusqu’à quatre jeux simultanément. Cela rappel beaucoup le célèbre Neo-Geo MVS de SNK qui propose exactement la même chose, permettant ainsi à un exploitant de salle de changer facilement de jeu sans pourtant racheter tout un système. Pour ce qui est de la puissance, aucune fiche technique n’a été révélé pour le moment, mais nous avons au moins la confirmation que l’exA-Arcadia est tout aussi, voire plus puissant, qu’une Xbox One et une PlayStation 4.

Super Hydorah AC sur une New Net City

Pour ce qui est de la connectique, l’exA-Arcadia est compatible avec le standard JVS (Jamma Video Standard) lui permettant se connecter à toutes les bornes classiques compatible JAMMA. Ainsi on peut très bien brancher le système sur un borne équipé d’un bon vieux CRT 4:3 ou sur une borne plus récente arborant un écran LCD 16:9 de toute beauté.

Détail intéressant, d’un point de vue strictement matériel l’exA-Arcadia ne possède aucun input lag. Cependant il y aura toujours un délai sur les bornes plus récente, comme les Taito Viewlix, qui sont souvent expédiées chez les exploitations de salle avec un mauvais paramétrage de l’écran LCD. Il en relève alors à la discrétion du gérant de salle d’ajuster l’écran pour éliminer l’input lag.

 

Et histoire d’enfoncer le clou, la personne en charge de composer le jingle de l’exA-Arcadia n’est rien d’autre que Manabu Namiki, compositeur de légende sur Battle Garegga, Armed Police Batrider, DoDonPachi Daioujou, Mushihime Sama, Ketsui, ESPGaluda, Kokuga, DeathSmiles, DoDonPachi Saidaioujou, etc…

Sources : arcadeheroes.com, arcadebelgium.be

À propos de gekko

gekko
Tombé dans le shoot them up grâce au danmaku. À défaut d'être un bon joueur, il s'est rabattu sur l'histoire et les personnes derrière ses jeux préférés. Son rêve ? Boire des verres dans un Izakaya avec ses compositeurs favoris. C'est beau de rêver...

À lire aussi

M2 révèle les secrets du mode Premium de Battle Garegga Rev.2016

Paru fin 2016 sur PlayStation 4 et en 2017 sur Xbox One, Battle Garegga Rev.2016 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *