Accueil / Actualité / Devil Blade, le shoot’em up d’un illustrateur de Vanillaware

Devil Blade, le shoot’em up d’un illustrateur de Vanillaware

Dans le secteur du jeu vidéo japonais il est courant que des créatifs aient des pet projects en dehors de leur activité professionnelle. Bien souvent limité à un cadre privé, il arrive cependant que certain partage publiquement leur création. C’est notamment le cas de Devil Blade, un shmup indé en cours de développement par un employé de Vanillaware.

Si vous êtes familier avec les productions Vanillaware comme Dragon Crown, Muramasa, GrimGrimoire ou encore Odin Sphere, vous avez sans doute baver sans le savoir sur les illustrations de SHIGATAKE. Vous ne le saviez sans doute pas, mais le bonhomme est un grand fan de shoot them up et possède quelques créations originales sur Dezaemon que selon soit sur la monture Famicom, SEGA Saturn ou PlayStation du soft de Athena. Sa plus célèbre création étant Devil Blade qui n’a eu cesse d’améliorer au fil des années et ce depuis 1993 avec sa première version sur Famicom intitulé Proto Blade, puis une version complète intitulé Devil Blade sur Deazemon+ en 1996 et surtout Devil Blade 2 réalisé sur Deazemon 2 en 2003.

Or Deazemon est un outil clairement limité et dépassé, il est temps de ce tourner vers des outils plus modernes. SHIGATAKE a ainsi jeté son dévolu sur STG Builder afin de développer une nouvelle version de Devil Blade pour PC.

Le 23 juillet dernier il a partagé le fruit de son travail avec un premier prototype jouable comprenant un seul stage. Cette démo courte mais intense en met plein les yeux avec son pixel art fin et fourmillant de détails, ses décors en arrière plan dynamique et surtout sa mise en scène travaillé. Cela va sans dire que c’est un processus creatif loin et ardu, tant quand on connaît le soin et l’attention aux détails qu’a porté l’illustrateur sur la qualité visuelle de ses précédentes créations sur Deazeamon. Il est d’ailleurs possible de suivre l’évolution de son travail sur Twitter, où il partage même des documents et des croquis préparatoires de ces précédents jeux.

Chose intéressante, SHIGATAKE tient sur son Pixiv un journal sur la création de shoot’em up indé. Le deuxième article de ce journal revient justement sur la philosophie derrière le développement de la version PC de Devil Blade et le dilemme quant à la création d’un shmup à savoir : créer un jeu accessible pour les débutants mais à la fois prenant pour les joueurs plus expérimentés. Originalement disponible en japonais, une traduction anglais a été réalisé par un anonyme. Un lecture très intéressante qu’on ne peut que vivement conseiller afin de mieux de comprendre la magie qu’opère les développeurs quand ils imaginent et pensent le concept de leur shoot them up.

Sources : @gosokkyu, @shigatake

À propos de gekko

gekko
Tombé dans le shoot them up grâce au danmaku. À défaut d'être un bon joueur, il s'est rabattu sur l'histoire et les personnes derrière ses jeux préférés. Son rêve ? Boire des verres dans un Izakaya avec ses compositeurs favoris. C'est beau de rêver...

À lire aussi

Podcast Shmup’Em-All #67 – Le rush de la rentrée

Fini la farniente sur les plages de sable chaud et d’étendues d’eau à perte de …

2 commentaires

  1. excellent !

  2. Y a que moi qu’ai un vache de flash de Soukyugurentai en voyant ce jeu ?
    (Le niveau de la vidéo est terrifiant, aussi – pour l’accessibilité, on repassera, je crois. Damn)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *